L’énergie augmente, la tentation de se tourner vers les poêles à bois ou à pellets se ressent dans beaucoup de foyers, les fabricants de poêles garantissant des économies importantes sur le budget consacré au chauffage.

En France, 7 millions de logements se chauffent au bois. Les installations de chauffage bois se décomposent ainsi:

  • environ 50 % sont des foyers fermés ou des inserts. L’insert est dans une cheminée alors que le foyer fermé ressemble à une cheminée. Les deux types d’installation comprennent une enceinte fermée permettant la bonne combustion.
  • 20 % de poêles à buches
  • 10 % de poêles à granulés de bois
  •  7 % de chaudières à bois

Ces appareils constituent cependant un gros investissement de départ et ce projet mérite de la réflexion. Bois de Chauffage Ecologique fait le point pour vous sur les différents types de poêles.

Se chauffer au bois, en France, est-il le mode de chauffage le plus économique ?

En raisonnant en terme de performance, le chauffage au bois coûte environ 5 centimes alors que le fioul et le gaz reviennent à 8 centimes et l’électricité à 17 centimes.
De plus, contrairement aux autres énergies qui augmentent sans arrêt, le prix du bois est pratiquement constant.

Le poêle à bois et le poêle à granulés ont des points communs.

Les deux systèmes s’installent dans la pièce principale de la maison. Ils viennent souvent en complément d’une installation existante au gaz, au fuel ou à l’électricité. Tous deux ont un bon rendement énergétiques.

(Nous ne parlons pas des foyers ouverts, c’est-à-dire les cheminées traditionnelles qui ne sont pas des moyens de chauffage.)

Les poêles à bois ou à granulés dégagent beaucoup plus de calories polluent beaucoup moins que les foyers «ouverts».

Leurs performances énergétiques sont reconnues par l’Etat, qui accorde dans les 2 cas une aide financière importante pour l’installation de ces équipements, sous certaines conditions.

Demandez à votre revendeur quelles sont ces aides et conditions (nous avons fait un article sur ce sujet mais ne l’avons pas encore mis à jour).

Nous avons rédigé quelques articles à ce sujet. Voir catégories les AIDES ;

Poêle à bois : un mode de chauffage fiable.

Avantages : fiabilité et économie

Le poêle à bois ne nécessite pas d’électricité et vous garantit une autonomie énergétique.

Ne disposant d’aucun  système électronique : il ne tombe pas en panne  Il est donc plus fiable!

Il ne pose pas de problème avec l’environnement car les forêts françaises sont bien gérées.

La ressource et renouvelable.

Son coût d’entretien est faible.

Agréable avec le crépitement des flammes

Inconvénients

Nécessite plus de ménage.

Il a besoin d'être alimenté régulièrement pour maintenir la température dans la pièce.

Faire rentrer du bois est une véritable corvée, qui peut être évitée toutefois si vous utilisez du bois compressé ou du bois en palette.

Le poêle à bois doit être entretenu régulièrement : enlèvement des cendres ramonages obligatoires.

Poêle à pellets : une autonomie et des possibilités de réglage 

Avantages : autonomie, plus pratique

Les avantages de ce type de chauffage est que les pellets sont gérés automatiquement par le poêle à granulés que l’on peut programmer,  par exemple pour l’heure du réveil pour prendre un petit déjeuner confortablement. 

Ce poêle dispose d’un thermostat et d’une régulation automatique ce qui permet les réglages. Sa fréquence d’alimentation est toutes les 24 heures ce qui vous permet plus d’autonomie car votre chauffage est constant même si vous vous absentez.

Inconvénients

Il nécessite de l’électricité.

Il peut être bruyant.

Il est beaucoup plus fragile que le poêle à bois.

Il représente un investissement important.

Lequel choisir ?

Le choix d’un poêle à bois ou à pellets se fait en fonction :

  • De l’usage que vous en ferez (chauffage principal ou d’appoint)
  • De votre présence dans le logement
  • De votre capacité de stockage.
  • Du budget que vous vous fixez.

Qu’en est-il au sujet de la pollution ?

Le bois est renouvelable, mais il pollue lorsqu'il est brûlé... Oui, le chauffage au bois est une source de particules fines en France mais il est loin devant l'industrie, les transports et l'agriculture en matière d'émissions de particules. 

Le pire équipement en termes de pollution est une cheminée à foyer ouvert. Personne n’imagine polluer un se faisant une bonne petite flambée mais selon le ministère de la Transition énergétique deux heures de feux de cheminée équivalent à 2 000 km parcourus avec un vieux diesel en termes d’émissions de particules ".
Installer des cheminées à foyer ouvert dans les maisons neuves est désormais interdit pour les constructions neuves. Certaines communes interdissent aussi les foyers ouverts dans les logements anciens.

Les conseils de Bois de Chauffage Ecologique

N’hésitez pas à voir plusieurs revendeurs pour peaufiner votre connaissance sur les différents modèles proposés sur le marché.