Quel est le plus vieil arbre de France ?

L’arbre considéré comme le plus âgé de France est situé en Provence sur la commune de Roquebrune Cap Martin dans les Alpes-Maritimes.  Roquebrune Cap Martin se trouve entre Menton et Monaco.

Son âge serait entre 1 800 et 2 200 ans (site de la commune).

(Son  statut de plus vieil arbre de France est  disputé par l’olivier de Filitosa, en Corse-du-Sud.)

Cet arbre a poussé dans les fondations d’un ancien mur en pierre et  ses racines sont enchevêtrées dans ce mur lui donnant une allure exceptionnelle.

D’une circonférence de 23,5 m, pour une hauteur de 15 m et une envergure de 18 m, il est composé de plusieurs rejets de grande taille et non pas d’un tronc unique.

Malgré son grand âge, il produit encore de petites olives de la variété «pichouline».

Comment son âge a-t-il été estimé ?

Habituellement pour calculer l’âge d’un arbre  on utilise la dendrologie (voir notre article).

Dans le cas de cet olivier, cela n’est pas possible.

Il est possible également de déterminer approximativement l'age des arbres d'après les écrits attestant de leur date de plantation.Plusieurs arbres en France (chênes ou tilleuls, oliviers) sont réputés millénaires grâce à ces textes anciens Pour l'arbre sur lequel porte cet article, aucun document ne permet de garantir que l’arbre n’a pas été subit plusieurs replantages.

L’âge a donc été estimé en se basant sur la taille de sa circonférence en faisant la projection avec l’age d’autres arbres morts vivants dans les mêmes conditions.

Le professeur Robert Bourdu spécialiste de ce sujet, estime son âge supérieur à 2000 ans.

D’autres sources lui donnent un âge entre 2500 et 2800 ans. Ce que l’on sait c’est que ce sont les grecs qui ont apporté les oliviers dans cette région. Il n’est donc pas plus vieux que la période où les grecs sont arrivés en Provence.

Son âge exact restera certainement toujours un mystère. «Comme ces arbres sont le plus souvent creux, on ne pourra sans doute jamais connaître leur âge réel, même très approximativement», (Jean-Luc Dupouey, écologue forestier, dans la Revue forestière française -  juin 2010).

 Sauvé in extremis !

Au début du XXe siècle ses propriétaires désiraient l’abattre.

L’historien et ministre Gabriel Hanotaux, habitant la commune  leur a racheté le terrain où cet olivier millénaire pousse afin de le sauver.

 Origine de l’olivier en Provence

Ce sont les grecs qui ont introduit  les oliviers en Sicile, puis dans la région de Marseille. Les gaulois ont bouturés les oliviers et cultivés  les oliveraies sur des terrasses.

Les oliviers ont ensuite été cultivés dans l’arrière pays.

Au moyen âge, les  habitants intègrent les olives dans leur alimentation et utilisent l’huile d’olive. La culture s’intensifie et la recherche d’accroissement du rendement aboutit à l’Olivier de Provence

Distinction

Le 4 octobre 2016, l'olivier de Roquebrune Cap-Martin été labellisé «Arbre remarquable» par l'association A.R.B.R.E.S. (Arbres Remarquables: Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde).

Olivier de Roquebrune


Si vous passez dans cette région, allez rendre hommage à cet incroyable arbre.  Situé sur le chemin de Menton à proximité du village médiéval.